27 May, 2016

Huawei décidé à doubler Apple

De: Par

Huawei décidé à doubler Apple et Samsung


Invité surprise, décoration léchée et musique d’ambiance. Pour la présentation mondiale, mercredi 6 avril à Londres, de son nouveau smartphone P9, et de sa version grand format P9 Plus, le chinois Huawei a mis les petits plats dans les grands. Et ne cache plus ses ambitions : le déjà numéro trois mondial du secteur veut coiffer au poteau ses deux grands rivaux, Samsung et Apple, d’ici cinq ans. « Nous avons pour objectif de nous hisser à la place de numéro deux dans les trois prochaines années et de devenir le numéro un mondial d’ici cinq ans », a affirmé Richard Yu, l’un des responsables de la marque.

Si Apple a lancé le mois dernier l’iPhone SE, un smartphone milieu de gamme, afin de dynamiser des ventes déclinantes, Huawei opte pour la stratégie inverse, faisant avec ce nouveau modèle un pas de plus vers le haut de gamme. « Avec le P9, dont le design et les fonctionnalités photo ont notamment été nettement améliorés, Huawei accélère la cadence pour devenir un acteur plus compétitif sur le marché des smartphones premium », estime Roberta Cozza, analyste chez Gartner.

Doté d’un écran de 5,2 pouces (5,5 pouces pour la version P9 Plus), le dernier-né du constructeur chinois, qui sera vendu en France à partir du 29 avril au prix de 549 euros, mise surtout sur la photo, avec l’intégration de deux capteurs optiques de 12 mégapixels sur la face arrière du téléphone. Pour l’occasion, la marque a conclu un partenariat exclusif avec Leica, le célèbre fabricant allemand d’appareils photo. « Le smartphone est de nos jours de plus en plus utilisé pour faire des photos », a justifié M. Yu. Le géant de Shenzhen, s’il reste discret sur ses objectifs de vente, entend bien, avec le P9, surpasser son grand frère, le P8, commercialisé il y a moins d’un an et qui a enregistré de belles performances, selon la société.

Un succès fulgurant

Depuis 2013, date à laquelle Huawei a commencé à vendre des smartphones grand public sous sa marque, le fabricant chinois s’est imposé comme un géant incontournable de la téléphonie mobile. « Il y a encore trois ans, nous n’étions rien et personne ne nous connaissait », s’amuse M. Yu. En 2015, Huawei a écoulé plus de 108 millions de téléphones à travers le monde. Son bénéfice net a bondi de 33 %, à 36,9 milliards de yuans (5 milliards d’euros), tandis que son chiffre d’affaires, qui intègre également ses activités historiques d’équipementier télécoms, a atteint le montant record de 395 milliards de yuans (53,4 milliards d’euros), en hausse de 37 %.

La raison de ce succès foudroyant ? « Nous proposons des produits de meilleure qualité que nos concurrents », assure M. Yu. Lors de sa présentation à Londres, le patron de la division des produits grand public de Huawei n’a eu de cesse d’évoquer ses rivaux, l’iPhone 6S et le Galaxy S7, pour les comparer aux performances de son nouveau téléphone. Pour Denis Morel, vice-président terminaux de Huawei France, c’est l’innovation qui tire la marque vers le haut : « La moitié de nos plus de 175 000 salariés travaillent dans la recherche et le développement et nous y investissons 15 % de notre chiffre d’affaires », note-t-il.

Autre point fort du chinois : le marketing. Pour accélérer sa croissance et renforcer la notoriété de la marque, Huawei fait appel à des célébrités. Après le footballeur Lionel Messi, le constructeur a dévoilé les noms des deux stars de sa prochaine campagne publicitaire : les acteurs Scarlett Johansson et Henry Cavill, l’acteur américain qui incarne Superman. Ce dernier a d’ailleurs fait une apparition surprise mercredi au lancement du P9.

Dans l’Hexagone, le fabricant a néanmoins encore du chemin à faire avant de rivaliser avec Samsung ou Apple. Moins d’un Français sur deux (44 %) connaissait la marque en 2015. « Notre objectif est d’être rapidement dans le top 3 du marché en valeur et de doubler dès cette année notre part de marché », précise M. Morel. Le groupe chinois représente aujourd’hui environ 5 % du marché tricolore.

Pour en savoir plus sur cet article, cliquez ici : http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/04/07/huawei-decide-a-doubler-apple-et-samsung_4897625_3234.html

PRÉCÉDENT SUIVANT