Une étude démontre une nouvelle fois l’énorme potentiel de notre cerveau

2017/12/06
Une étude démontre une nouvelle fois l’énorme potentiel de notre cerveau

Une étude démontre une nouvelle fois l’énorme potentiel de notre cerveau

Zurich, le 6 décembre 2017 – Plus tôt cette semaine, le géant mondial de la technologie Huawei a présenté une étude sur les similitudes entre le cerveau humain et l'intelligence artificielle. Les résultats de l’enquête indiquent qu’en moyenne, un européen n’est pas conscient de 99,74% des décisions qu’il prend chaque jour. Cela illustre bien à quel point notre cerveau est actif sans même que nous en ayons conscience. Dans cette étude, plus de 10.000 européens ont été interrogés dont 1.000 d’entre eux venaient de Suisse.

Il est connu que le cerveau humain prend environ 35.000 décisions par jour (Decision-Making Made Ridiculously Simple). L’étude menée par Huawei, dans le cadre du lancement du Mate 10 Pro, montre que seulement 0,26% des décisions prises par les individus sont prises consciemment, alors que ceux-ci pensent être conscients de 92% des décisions prises. Même en ce qui concerne une chose simple comme les décisions prises au sujet de la nourriture, les écarts entre les estimations et les chiffres exactes sont très élevés: les suisses interrogés ont pensé prendre 9 décisions par jour concernant la nourriture mais en vérité le cerveau prend jusqu’à 221 décisions par jour à ce sujet. Ce constat prouve bel et bien que nous ne nous rendons pas compte de la grande majorité des décisions prises par notre cerveau. Il en va de même pour le nombre de fois par jour où l’on vérifie son smartphone: 22 fois selon les personnes interrogées contre 76 fois en réalité (Mobile touches: a study on humans and their tech). Autre exemple venant appuyer ce constat, lorsque nous préparons une tasse de thé nous pensons prendre en moyenne 3,1 décisions alors qu’il s’agit de 65 décisions qui sont prises à ce sujet (Land, M. F., & Hayhoe, M. (2001). In what ways do eye movements contribute to everyday activities? Vision research, 41(25), 3559-3565).

Il y a donc un écart significatif entre le nombre de décisions que nous pensons prendre chaque jour et le nombre réel de décisions que nous prenons. Par la même occasion, d’autres écarts flagrants ont été repérés dans cette étude et notamment en ce qui concerne le temps que nous pensons passer à effectuer une tâche et le temps réel accordé à cette même tâche. Les résultats de l’étude montrent que l’intelligence humaine fonctionne comme l’Intelligence Artificielle (IA), qui agit toujours en arrière-plan et qui nous soutient dans tout ce que nous entreprenons, et cela sans même que nous nous en rendions compte.

L’étude nous amène à la conclusion que les consommateurs veulent que leurs smartphones les aident à prendre des décisions et qu’ils leur facilitent la vie.

« Les résultats de l’étude illustrent l’incroyable puissance et le potentiel de l’intelligence humaine et de l’intelligence artificielle. Cette dernière imite la prise de décision inconsciente du cerveau humain et chemin faisant aide à la prise de décision et facilite la vie des utilisateurs de smartphones » affirme Daniel Meier, Vice-Président Huawei Consumer Business Group Suisse.

Toutes ces raisons ont amené Huawei a lancé en septembre 2017 la puce Kirin 970 dotée d’Intelligence Artificielle. C’est donc une nouvelle ère qui débute dans le monde des smartphones, dans laquelle l’AI facilite nos vies et nous offre les conditions optimales à la prise de décision. Le processeur Kirin AI, qui célèbre ses débuts dans la série Mate 10, a été conçu pour comprendre et interpréter la façon dont l’utilisateur utilise son smartphone. Ce processeur permet de mettre au point le mode d’utilisation le plus efficace, d’optimiser les performances, d’offrir rapidité et efficacité.